21
mar

La compétitivité du secteur de Plasturgie en Tunisie .

Publié dans Économie, Technologie

La compétitivité du secteur de Plasturgie en Tunisie

 

Forte d’une croissance annuelle moyenne de 9 %, la plasturgie tunisienne est un secteur dynamique et en pleine expansion. Ce secteur évolue de manière constante vers la plasturgiesatisfaction de besoins de plus en plus élaborés pour le marché local et l’export. Le secteur de la plasturgie compte plus de 500 entreprises et emploient prés de  15 000 personnes.  Le secteur contribue de 3% du PIB. La plasturgie, industrie ancienne en Tunisie, se caractérise par l’importation d’importants volumes des matières premières et ouvrages, de machines et de moules et outillages.

Les entreprises à capitaux étrangers réussissent fort bien dans le secteur plasturgie en Tunisie. Le développement de leur chiffre d’affaires a conduit plusieurs entreprises européennes off shore à effectuer des projets d’extension. La Tunisie peut compter sur l’avantage de la présence sur son sol d’importants équipementiers de l’automobile et de l’électricité.

Les articles fabriqués dans la branche peuvent être groupés selon l’usage en six familles :

Article Plasturgie

La fabrication de pièces techniques est une activité qui se développe. Ayant démarré en Tunisie au début des années 2000 avec une activité de sous-traitance, cette industrie se présente aujourd’hui comme une activité émergente dont le développement est lié au dynamisme des Industries Mécaniques et Electriques et celles de l’Agroalimentaire.

Environ 60 entreprises opèrent dans le créneau des plastiques techniques qui emploie pas moins de 6000 personnes.

  • 40% des entreprises appliquent l’injection
  • 30% des entreprises appliquent l’injection et l’extrusion
  • 17% des entreprises mettent en œuvre l’injection, l’extrusion et le soufflage
  • 10% des entreprises appliquent l’injection, le rotomoulage et les thermoformages
  • 3% des entreprises utilisent d’autres procédés

Compétitivité des entreprises du secteur

Stimulés par les nombreux avantages incitatifs consentis pour l’exportation, les industriels tunisiens ont multiplié des accords de partenariat étranger ou de sous-traitance auprès de grands donneurs d’ordre.

La Tunisie est réputée pour sa fiabilité dans la sous-traitance de pièces techniques peu volumineuses qui peuvent être:

- soit livrées en off shore à des sous traitants de premier rang installés dans le pays qui eux-mêmes fournissent les grands donneurs d’ordre

- soit exportées à l’extérieur du pays sans que les coûts de transport nuisent à leur compétitivité.

Les entrepreneurs tunisiens qui travaillent pour l’exportation, ont l’habitude de travailler en flux tendus souvent à un rythme de travail soutenu 24/24 et 7/7, tout en assurant la qualité de leurs produits.

Les relations de proximité avec l’UE, une infrastructure et une logistique efficaces répondent favorablement aux exigences de la production en flux tendus.

 

Les tendances du marché mondial des plastiques

Le dynamisme de la plasturgie tunisienne est porté par le marché, par les exportations qui concernent les segments diversifiés et aussi par l’exigence de qualification propre au secteur.

Les unités industrielles tunisiennes de la plasturgie n’hésitent pas à se lancer dans la production de pièces techniques, faisant appel à des process sophistiqués. Le développement de leur capacité d’innovation est conjugué à un fort engagement dans une démarche qualité: ISO 9000 -1- 2/2000/EN ISO – TS 16649 et ISO 14000,…

Selon une étude réalisée par l’API, la tendance du secteur des plastiques techniques se dirige, à l’échelle mondiale, vers des développements et des innovations dans les domaines les plus absorbants comme : l’automobile, la décoration, les équipements informatiques et la téléphonie mobile, capteurs solaires et piles photovoltaïques,…

La production mondiale a été, en 2009, de 250 millions de tonnes dont 9 millions de tonnes de plastiques techniques.

En Europe occidentale, la consommation de plastique a été de 100 millions de tonnes en 2010.

Le plastique utilisé à des fins éphémères représente plus de 44 % du total; l’emballage forme la plus grande partie de cet usage « jetable » des plastiques. L’emballage à usage agroalimentaire représente plus de la moitié, en poids, du total.

Les secteurs du bâtiment, de l’électricité et de l’électronique sont également de grands consommateurs de plastique.

Les producteurs mondiaux de plastiques techniques sont relativement peu nombreux. Les grands donneurs d’ordres internationaux sont essentiellement dans l’automobile (64%) et la construction électrique.

Pour l’ensemble des matières plastiques, l’Allemagne est leader mondial des exportations.